TLC (groupe)

1990-1991 : Formation et premières annéesEdit

En 1990, le producteur de disques Ian Burke, basé à Atlanta, et l’une de ses clientes, une adolescente nommée Crystal Jones, ont eu l’idée d’un concept de groupe de filles avec une image de garçon manqué et de hip-hop, semblable au mélange de R&B contemporain et de musique hip-hop du groupe de new jack swing Bell Biv DeVoe. Jones lance un appel pour que deux autres filles se joignent à elle, auxquelles répondent Tionne Watkins, originaire de Des Moines, dans l’Iowa, qui a déménagé à Atlanta avec sa famille à un jeune âge, et Lisa Lopes, une rappeuse qui vient d’arriver de Philadelphie, sa ville natale, avec un petit clavier et 750 dollars (1 468 dollars aujourd’hui). Le groupe, alors nommé « 2nd Nature », est formé de Jones, Watkins et Lopes, qui commencent alors à travailler avec les producteurs Jermaine Dupri et Rico Wade sur des bandes démo.

Les membres de TLC Rozonda « Chilli » Thomas (à gauche), Tionne « T-Boz » Watkins (à droite)

Par le biais d’une connexion au salon de coiffure où Watkins travaillait, le groupe a finalement réussi à organiser une audition avec la chanteuse Perri « Pebbles » Reid, qui avait lancé sa propre société de gestion et de production, Pebbitone. Impressionnée par les filles, Reid renomme le groupe TLC, un acronyme pour les noms Tionne, Lisa et Crystal. Reid leur organise une audition avec la maison de disques locale LaFace Records, dirigée par Kenneth « Babyface » Edmonds et le mari de Reid de l’époque, Antonio « L.A. ». Reid.

Antonio Reid voyait du potentiel chez Watkins et Lopes en tant qu’interprètes, mais estimait que Jones devait être remplacé. Selon Jones, les choses ont commencé à s’effilocher pour elle après que Pebbles ait refusé au groupe la possibilité d’emporter les contrats que Pebbitone avait rédigés. Jones ne voulait pas signer avant d’avoir fait relire le contrat par d’autres personnes et peut-être par un avocat. En revanche, le souvenir de Watkins concernant le départ de Jones est qu’elle et Lopes ont demandé à Jones de quitter le groupe avant que leurs contrats initiaux ne soient négociés.

Le 28 février 1991, Watkins et Lopes ont signé des contrats de production, de gestion et d’édition avec Pebbitone, Perri Reid devenant leur directrice générale. Alors qu’ils cherchaient un remplaçant pour Jones, les deux membres de TLC ont fait leur première apparition enregistrée sur un titre pour le LP éponyme de Damian Dame, l’acteur de LaFace, en 1991. Pebbles a trouvé le troisième membre en Rozonda Thomas, l’une des danseuses de soutien à temps partiel de Damian Dame.

Thomas a été signé à l’acte en avril 1991, et pour maintenir le nom de TLC comme un acronyme pour les noms des filles, Watkins est devenu « T-Boz », Lopes est devenu « Left-Eye », et Thomas est devenu « Chilli ». Les filles ont ensuite été signées chez LaFace en mai grâce à l’accord de production avec Pebbitone ; leurs disques seraient distribués par Arista Records/BMG. TLC entre immédiatement en studio avec Reid et Edmonds, Dallas Austin, Jermaine Dupri et Marley Marl pour produire leur premier album. Le nouveau trio fait ses débuts en tant que choristes sur « Rebel (With a Cause) », un titre de l’unique album de Jermaine Jackson pour LaFace, You Said (1991).

1992-1993 : Ooooooohhh… On the TLC Tip et premiers succèsEdit

Leur premier album, Ooooooohhh… On the TLC Tip, est sorti le 25 février 1992, chez LaFace/Arista Records. Les chansons de l’album sont un mélange de funk (Watkins), de hip-hop (Lopes) et de R&B (Thomas), semblable au son new jack swing popularisé par le producteur Teddy Riley à la fin des années 1980. L’album a été un succès critique et commercial, étant certifié quadruple platine pour des livraisons de quatre millions de copies aux États-Unis. Il a obtenu trois singles figurant dans le top 10 du Billboard Hot 100 avec « Ain’t 2 Proud 2 Beg », « Baby-Baby-Baby » (culminant à la deuxième place) et « What About Your Friends », ainsi que le single « Hat 2 Da Back » qui s’est classé au top 30.

Le premier album de TLC, principalement écrit par Dallas Austin et Lisa Lopes, était constitué de paroles enjouées, avec quelques chansons féminines. Il est caractérisé par la voix de ténor de Watkins, la voix d’alto de Thomas et les raps de soprano de Lopes. La formule musicale était augmentée par les vidéos aux couleurs vives et les costumes particuliers des filles : chacune portait des préservatifs enveloppés sur leurs vêtements (Lopes en portait également un au-dessus de son œil gauche dans une paire de lunettes).

Pendant cette période, TLC a enregistré une reprise de la chanson de Noël « Sleigh Ride », qui est apparue pour la première fois sur la bande originale du film Home Alone 2 : Lost in New York en 1992. Un an plus tard, la chanson a fait l’objet d’un single promotionnel et d’un clip vidéo pour les fêtes de fin d’année 1993, figurant sur l’album compilation A LaFace Family Christmas. Toujours en 1993, TLC sort une reprise du tube de 1981 de The Time, « Get It Up », en tant que single de la bande originale du film Poetic Justice.

Pendant la première tournée nationale de TLC, en tant que première partie de MC Hammer, Lopes et Thomas découvrent que Watkins est atteinte de drépanocytose, une maladie du sang qu’elle garde comme un secret bien gardé jusqu’à ce qu’elle tombe extrêmement malade pendant une tournée avec TLC dans le sud-ouest des États-Unis, finissant par être hospitalisée, Lopes et Thomas restant avec elle, ce qui entraîne l’annulation de certains concerts. Watkins a continué à se battre contre sa maladie et est finalement devenue porte-parole de la Sickle Cell Disease Association of America à la fin des années 1990.

À la fin de la tournée, TLC – qui avait reçu peu de compensation monétaire jusqu’à ce moment – a décidé qu’ils ne souhaitaient plus employer Pebbles Reid en tant que manager, dans le but de détenir plus de contrôle sur leurs carrières. Reid a libéré le groupe de son contrat de gestion, mais ils sont restés signés à Pebbitone, et Reid a continué à recevoir une part de leurs gains.

Lopes a commencé à sortir avec le joueur de football américain des Falcons d’Atlanta Andre Rison peu de temps après la sortie de Ooooooohhh… On the TLC Tip, et en 1994, les deux vivaient ensemble dans la maison haut de gamme à deux étages de Rison. Leur relation aurait été parfois violente, et Lopes a porté plainte contre Rison pour agression le 2 septembre 1993, ce que Rison a nié. À cette époque, Lopes se bat également contre l’alcoolisme, car il boit beaucoup depuis l’âge de 15 ans. Après une autre dispute entre le couple, aux premières heures du matin du 9 juin 1994, Lopes a jeté plusieurs paires de chaussures nouvellement achetées par Rison dans une baignoire, les a arrosées d’essence à briquet et y a mis le feu. La baignoire en fibre de verre a rapidement fondu et a mis le feu à la structure de la maison. Lopes est arrêtée et inculpée d’incendie criminel au premier degré ; elle est condamnée à cinq ans de probation et à une amende de 10 000 dollars. Rison a fini par se réconcilier avec Lopes, et ils ont continué à se fréquenter par intermittence pendant sept ans.

1993-1997 : CrazySexyCool, apogée de la carrière et failliteEdit

Le deuxième album studio de TLC, CrazySexyCool, voit le groupe se réunir avec les producteurs Dallas Austin, Babyface et Jermaine Dupri, ainsi que de nouveaux collaborateurs Organized Noize, Chucky Thompson et Sean « Puffy » Combs. Lopes est sortie de cure de désintoxication pour assister aux sessions d’enregistrement, mais l’album fini comporte beaucoup moins de ses raps et de ses voix. Un album de R&B et de hip-hop soul, CrazySexyCool comportait des rythmes hip-hop, du funk, des grooves profonds, des rythmes propulsifs et une production lisse. Sorti le 15 novembre 1994, CrazySexyCool a été acclamé par la critique, Rolling Stone l’ayant classé parmi les 500 plus grands albums de tous les temps. CrazySexyCool a débuté à la 15e place. Il a fini par atteindre la troisième place du Billboard 200 et y est resté plus de deux ans. L’album s’est vendu à plus de 11 millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis et a reçu une certification de diamant de la RIAA. Avec des ventes mondiales dépassant les 23 millions d’exemplaires, CrazySexyCool est devenu l’un des albums les plus vendus par un groupe de filles et a ensuite été dépassé par Spice (1996) des Spice Girls.

Ecrit par Lisa « Left Eye » Lopes avec Marqueze Etheridge et Organized Noize, « Waterfalls » est devenu le plus grand succès de TLC et est considéré comme l’une des chansons classiques du R&B.

Des problèmes pour lire ce fichier ? Consultez l’aide sur les médias.

Les quatre singles de CrazySexyCool ont atteint le top cinq du Billboard Hot 100 – « Creep » et « Waterfalls » ont atteint le numéro un, « Red Light Special » a culminé au numéro deux, et « Diggin’ on You » a atteint le numéro cinq. « Waterfalls », une chanson produite par Organized Noize, avec un arrangement musical soul old-school, des paroles à caractère social critiquant le trafic de drogue et les relations sexuelles non protégées, et un rap introspectif de Lopes, est devenu le plus grand succès de la carrière de TLC. Son clip, qui a coûté un million de dollars, a été un incontournable de MTV pendant de nombreux mois et a fait de TLC le premier groupe noir à remporter le MTV Video Music Award de la vidéo de l’année. Aux 38e Grammy Awards annuels, TLC a remporté le prix du meilleur album R&B et de la meilleure performance R&B par un duo ou un groupe pour « Creep ». Billboard a également couronné TLC comme l’artiste de l’année lors des Billboard Music Awards 1996.

Au milieu de leur succès apparent, les membres de TLC ont déposé une demande de faillite en vertu du chapitre 11 le 3 juillet 1995. TLC a déclaré des dettes totalisant 3,5 millions de dollars, dont une partie est due aux paiements d’assurance de Lopes découlant de l’incendie criminel et aux factures médicales de Watkins, mais la raison principale est que le groupe a reçu ce qu’ils appellent un accord moins que favorable de Pebbitone. Après qu’Arista Records, LaFace et Pebbitone aient récupéré leur investissement pour les coûts d’enregistrement, de fabrication et de distribution (charges récupérables courantes dans la plupart des contrats d’enregistrement), Pebbitone et LaFace Records ont ensuite facturé des dépenses telles que les voyages en avion, les hôtels, la promotion, les vidéos musicales, la nourriture, les vêtements et d’autres dépenses. Selon les membres de TLC, ironiquement, plus l’album avait du succès, plus ils étaient endettés. En plus de cela, il fallait payer les managers, les avocats, les producteurs et les taxes, laissant chaque membre du groupe avec moins de 50 000 dollars par an après avoir vendu des millions et des millions d’albums.

TLC a cherché à renégocier son contrat de 1991 avec LaFace, en vertu duquel ils ne recevaient que 56 cents (divisés en trois) par album vendu – ce qui est considérablement moins que la plupart des contrats d’enregistrement des grands labels – et recevaient encore moins que cela pour chaque single vendu ; TLC voulait également dissoudre son association avec Pebbitone. LaFace Records a refusé de renégocier leur contrat à mi-parcours, ce qui a incité TLC à déposer une demande de mise en faillite. Pebbitone et LaFace ont tous deux rétorqué que TLC voulait « simplement » plus d’argent et n’était pas en réel danger financier, ce qui a donné lieu à deux ans de débats juridiques avant que les affaires ne soient finalement réglées fin 1996. Le contrat de TLC a été renégocié avec LaFace, et Pebbitone a accepté de les laisser sortir de leur contrat de production/management en échange d’un pourcentage des royalties sur certaines sorties futures. À cette époque, Pebbles s’était séparée de son mari. TLC a également acheté les droits du nom TLC, qui appartenait auparavant à Pebbles.

TLC a enregistré la chanson thème de la populaire comédie à sketches All That de Nickelodeon, produite et coécrite par Arnold Hennings. L’émission a duré dix saisons de 1994 à 2005, puis a été reprise en 2019. Le groupe apparaît sur l’album de la bande originale du film Waiting to Exhale de Forest Whitaker en 1995 avec « This Is How It Works » (une chanson écrite par Babyface et Lopes) et s’apprête à retourner en studio d’enregistrement l’année suivante après avoir signé un nouveau contrat avec LaFace et avec une distribution assurée par Arista. Watkins a commencé à sortir son effort solo avec « Touch Myself », un single extrait de l’album de la bande originale du film Fled en 1996 ; il a atteint le top 40 du Billboard Hot 100. Lopes a également collaboré avec ses collègues rappeuses Missy « Misdemeanor » Elliott, Da Brat et Angie Martinez sur le single « Not Tonight » de Lil’ Kim. Il a culminé à la sixième place du Hot 100 et a été nommé pour la meilleure performance rap par un duo ou un groupe aux 40e Grammy Awards.

1998-2001 : FanMail et querelle des membresModification

Le travail préliminaire sur le troisième album studio de TLC a été retardé lorsque des frictions sont apparues entre le groupe et leur principal producteur Dallas Austin, qui sortait à ce moment-là avec Thomas et aidait à élever leur fils Tron. Austin voulait 4,2 millions de dollars et le contrôle créatif pour travailler sur le projet, ce qui a provoqué une impasse entre le producteur et les artistes. Pendant cette période, Thomas apparaît dans le film indépendant HavPlenty, tandis que Watkins partage l’affiche avec les rappeurs Nas et DMX dans le film Belly de Hype Williams en 1998. Lopes a créé sa propre société de production, Left-Eye Productions, et a signé Blaque, un trio féminin de R&B. Sous sa direction, Blaque a sorti son premier album éponyme en 1999, qui a été certifié platine et contenait deux singles classés dans le Top 10 du Billboard Hot 100. Lopes a également animé l’éphémère série MTV The Cut (1998), qui mettait en vedette les artistes Ne-Yo et Anastacia, alors inconnus. TLC a commencé à travailler avec d’autres producteurs pour leur troisième album, jusqu’à ce qu’ils finissent par négocier avec Austin, qui a produit la majeure partie de l’album. Lopes a toujours eu l’idée d’une ambiance futuriste pour le projet, qu’Austin a intégrée à l’album. Intitulé FanMail, l’album est sorti en février 1999, un autre succès critique et commercial. Il débute à la première place du classement Billboard 200 et est certifié six fois platine par la RIAA pour six millions d’exemplaires expédiés aux États-Unis ; les ventes mondiales dépassent les 14 millions d’exemplaires. Le premier single, « No Scrubs », est devenu un succès mondial, se plaçant en tête du classement des singles en Australie, au Canada, en Irlande, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis. Le deuxième single de l’album, « Unpretty », est devenu le quatrième tube numéro un de TLC au Billboard Hot 100. Les trois autres singles ont également été diffusés à la radio : « Silly Ho », « I’m Good at Being Bad », et la ballade écrite par Edmonds, « Dear Lie ».

Lors de la 42e cérémonie annuelle des Grammy Awards, FanMail a reçu huit nominations, et a remporté trois prix : Meilleur album R&B, Meilleure chanson R&B et Meilleure performance R&B par un duo ou un groupe avec voix, les deux derniers pour « No Scrubs ». Lors des Lady of Soul Awards, le groupe a été honoré par le prix de l’artiste de l’année Aretha Franklin. Le groupe a effectué une tournée mondiale, intitulée FanMail Tour. Le groupe a eu un spécial PayPerView de leur tournée, qui est devenu à l’époque le spécial télévisé le plus rentable de PayPerView.

Pendant et après la sortie de FanMail, Lopes a fait savoir à la presse à de multiples occasions qu’elle se sentait incapable de s’exprimer pleinement dans TLC. Ses contributions aux chansons avaient été réduites à des raps périodiques de huit mesures, et il y avait plusieurs chansons dans lesquelles elle n’avait pas de voix. Les chanteuses de studio, comme Debra Killings, chantent souvent en arrière-plan pour les chansons du groupe, ce que Lopes voulait aussi faire sur les chansons où elle ne rappe pas. À la fin de l’année 1999, Entertainment Weekly a publié une lettre écrite par Lopes qui mettait au défi ses camarades Watkins et Thomas d’enregistrer tous des albums solos et de voir quel album aurait les meilleures performances :

« Je lance un défi à Tionne « Player » Watkins (T-Boz) et Rozonda « Hater » Thomas (Chilli) pour un album intitulé The Challenge… un ensemble de 3 CD qui contient trois albums solo. Chaque (album)… devra être remis à la maison de disques avant le 1er octobre 2000… Je mets également au défi le producteur Dallas « The Manipulator » Austin de produire tout le matériel et de le faire à une fraction de son tarif normal. En y réfléchissant, je suis sûr que LaFace ne verrait pas d’inconvénient à lancer un prix de 1,5 million de dollars pour le gagnant. »

Les dames ont finalement réglé la querelle, et The Challenge n’a jamais été relevé. Après la conclusion de la tournée FanMail réussie, les dames ont pris un peu de repos et ont poursuivi des intérêts personnels. Lopes est la première à commencer à enregistrer son album solo, Supernova. L’album est sorti en Europe, et le premier – et unique – single « The Block Party » a atteint le Top 20 du UK Singles Chart. La chanson est sortie aux États-Unis quelques semaines avant la sortie prévue de l’album. Cependant, la chanson n’ayant pas donné de bons résultats, la sortie de l’album a été annulée pour l’Amérique du Nord, et aucun autre single n’a été promu. En 2000, Melanie C, membre des Spice Girls, a collaboré avec Lopes sur le single « Never Be the Same Again » ; il est devenu un succès international atteignant la première place dans de nombreux pays. Le 1er août 2001, le groupe interprète « Waterfalls » lors de la fête du 20e anniversaire de MTV à New York, ce qui sera leur dernière prestation en tant que trio avant la mort de Lopes.

2002-2006 : Décès de Lisa Lopes, 3D et R U the GirlEdit

Après l’échec de son premier album solo, Supernova, Lopes commence à travailler sur son deuxième album solo. Le 25 avril 2002, avant que l’album ne soit terminé, Lopes meurt dans un accident de voiture alors qu’elle tourne un documentaire au Honduras, qui sera plus tard publié sous le titre The Last Days of Left Eye en 2007 sur VH1. Après avoir pris une pause suite au décès de Lopes, Watkins, Thomas et Austin décident de terminer le reste de leur quatrième album, qui s’appellera 3D et qui sera également produit par Rodney Jerkins, The Neptunes, Raphael Saadiq, Missy Elliott et Timbaland. Ils ont également décidé que TLC se retirerait après la sortie et la promotion de 3D, plutôt que de remplacer Lopes et de continuer en tant que groupe. Cependant, ils ont finalement choisi de continuer en tant que duo. Lopes apparaît vocalement sur 3D, car elle avait déjà terminé sa voix pour deux chansons du nouvel album. De plus, dans deux autres chansons, elle a chanté sur des chansons inédites. Plusieurs de ces chansons font l’éloge de Lopes. 3D est sorti le 12 novembre 2002.

Lors de sa sortie, 3D a débuté à la sixième place du Billboard 200 et a été certifié deux fois platine par la RIAA pour deux millions d’exemplaires expédiés aux États-Unis. Il n’a pas réussi à générer de succès à l’étranger, sauf au Japon, où il a atteint la deuxième place et a été certifié platine par la RIAJ pour 200 000 exemplaires vendus. Le premier single de l’album, « Girl Talk », a atteint la 28e place du Billboard Hot 100, ce qui en fait le premier single le moins bien classé de leur histoire. Son clip mettait en scène Watkins et Thomas seuls dans des séquences en direct et Lopes dans des séquences animées. Il fut suivi de « Hands Up », qui devint leur premier single à ne pas entrer dans le classement du Hot 100 (culminant à la septième place du Bubbling Under R&B/Hip-Hop Singles), et de « Damaged », qui atteignit la 53e place du Hot 100.

En juin 2003, un an après la mort de Lopes, lors de Zootopia, un concert annuel organisé par la station de radio new-yorkaise Z100 qui se tient au Giants Stadium, TLC apparut dans ce qui fut annoncé comme étant leur dernière performance. Le groupe, présenté par Carson Daly, a montré un montage vidéo dédié à Lopes et a continué à interpréter des chansons contre des séquences vidéo de Lopes interprétant les mêmes chansons et portant les mêmes tenues apparaissant sur scène. Néanmoins, TLC a fait son retour en février 2004 en tant qu’artiste vedette sur un single de charité japonais intitulé VOICE OF LOVE POSSE avec d’autres artistes japonais. En 2003, LaFace a publié le premier album des plus grands succès de TLC intitulé Now & Forever : The Hits avec une nouvelle chanson, « Come Get Some », avec Lil Jon et Sean P des YoungBloodZ. Cependant, la compilation n’est pas sortie aux États-Unis avant juin 2005. L’album a débuté à la 53e place, avec 20 000 exemplaires vendus.

Le 25 juin 2004, Watkins et Thomas ont annoncé qu’ils présentaient une émission de télé-réalité qui a finalement été retenue pour être développée par UPN. Intitulée R U the Girl, l’émission a débuté le 27 juillet 2005. Malgré les spéculations des médias selon lesquelles le gagnant de la série devait devenir un nouveau membre permanent de TLC, Watkins et Thomas ont juré de ne jamais remplacer Lopes par un nouveau membre. La gagnante de l’émission, Tiffany « O’so Krispie » Baker, 20 ans, a enregistré avec Watkins et Thomas une nouvelle chanson, « I Bet », et l’a interprétée ensemble lors d’un concert final en direct à Atlanta. Environ 4,1 millions de téléspectateurs ont regardé la finale de la saison de R U The Girl le 20 septembre 2005. « I Bet » a été diffusée à la radio et sur iTunes le 4 octobre 2005, mais n’a pas réussi à se hisser dans les charts. La chanson est ensuite devenue une piste bonus sur Now & Forever : The Hits.

2007-2014 : Hiatus et téléfilm biographiqueEdit

Watkins et Thomas se produisant lors du concert de charité de Justin Timberlake en 2009

Le 20 août 2007, un nouvel album de grands succès est sorti au Royaume-Uni, intitulé Crazy Sexy Hits : The Very Best of TLC. L’album a mieux marché que la compilation précédente Now & Forever : The Hits, culminant à la 57e place du UK Albums Chart. Le 24 juin 2008, Watkins et Thomas ont fait une apparition spéciale aux BET Awards. Ils ont participé, avec les membres originaux de En Vogue et SWV, à l’hommage rendu par Alicia Keys aux groupes de filles. Le 4 avril 2009, le groupe a donné un concert de 13 chansons au Japon lors du festival de musique Springroove 2009. Le 17 octobre 2009, TLC a joué son set devant les 10 000 spectateurs du concert de charité Justin Timberlake and Friends, qui s’est tenu au Mandalay Bay Events Center dans la vallée de Las Vegas, aux États-Unis.Le 25 mai 2011, TLC a également joué pour la finale de la saison d’American Idol.

En 2012, Watkins et Thomas sont apparus dans le clip du groupe pop britannique Stooshe pour leur reprise de « Waterfalls ». Il a été plus tard être inclus dans Totally T-Boz, un docu-série chronique de Watkins déménagement en Californie, les problèmes de santé, et les efforts en solo. Stooshe a par la suite interprété « Waterfalls » lors de la 17e édition des MOBO Awards le 3 novembre 2012, où TLC a été honoré pour sa contribution exceptionnelle à la musique. Le 23 juin 2013, TLC a reçu le Legend Award lors des MTV Video Music Awards Japan 2013, au cours desquels ils ont également interprété un medley de leurs tubes. Le 19 juin 2013, pour célébrer leur 20e anniversaire dans l’industrie musicale, le groupe a sorti un album de compilation exclusif au Japon intitulé TLC 20 : 20th Anniversary Hits, qui comprend des versions remasterisées de leurs anciennes chansons ; comme cadeau pour leurs fans japonais, ils ont également enregistré une nouvelle version de  » Waterfalls « , en enrôlant la chanteuse japonaise Namie Amuro pour chanter la partie de Lopes. La décision d’enregistrer avec Amuro a été soulevée comme un problème par la famille de Lopes, qui s’est sentie « trahie », car elle n’a pas été informée du remplacement de la voix. Watkins et Thomas ont par la suite déclaré qu’ils n’avaient pas pu obtenir l’autorisation d’utiliser la voix de Lopes pour la nouvelle version de la chanson, mais que Lopes aurait approuvé le fait d’avoir Amuro sur le morceau.

TLC a figuré sur « Crooked Smile », le deuxième single de l’album Born Sinner de 2013 du rappeur américain J. Cole. Il a culminé à la 27e place du Billboard Hot 100, donnant à TLC son premier succès au top 40 en plus de dix ans. La collaboration a remporté le prix « Impact Track » aux BET Hip Hop Awards 2013 et a été nominée pour le MTV Video Music Award de la meilleure vidéo avec un message social aux MTV Video Music Awards 2014. Ils ont également fait une apparition aux MTV Video Music Awards 2013, en introduisant la performance de Drake. TLC a signé un nouveau contrat d’enregistrement avec Epic Records et a sorti une version américaine de l’album compilation 20 le 15 octobre 2013. L’album comprenait un nouvel enregistrement, « Meant to Be », écrit et produit par Ne-Yo. La chanson a servi de bande-son pour le film CrazySexyCool : The TLC Story, un téléfilm biographique de TLC, dont la première a eu lieu sur VH1 le 21 octobre 2013. Réalisé par Charles Stone III, le film met en vedette Keke Palmer dans le rôle de Thomas, Lil Mama dans celui de Lopes et Drew Sidora dans celui de Watkins. Le film utilise les chansons nouvellement réarrangées de TLC 20 : 20th Anniversary Hits. La première diffusion a rassemblé 4,5 millions de téléspectateurs, un record d’audience sur cinq ans pour VH1. En novembre 2013, TLC avait trois albums classés au Billboard 200, dont 20 à la 12e place, CrazySexyCool à la 108e place et Now and Forever : The Hits au numéro 169.

Le 24 novembre 2013, TLC a interprété une interprétation très attendue de « Waterfalls » lors des American Music Awards 2013, avec Lil Mama livrant la partie de Lopes, y compris le segment rap. Par la suite, TLC a interprété « No Scrubs » avec Lil Mama lors de l’émission télévisée Dancing With The Stars. En janvier 2014, TLC a participé à l’émission « Super Bowl Concert Series » de VH1 en se produisant au Beacon Theater à New York. TLC a annoncé la première tournée australienne de sa carrière en avril 2014, composée de spectacles à Sydney, Brisbane, Melbourne et Perth. Le groupe a interprété un ensemble de ses tubes, incluant une représentation visuelle et vocale de Lopes pour la performance. Le 12 décembre 2014, TLC a sorti une nouvelle chanson de Noël intitulée « Gift Wrapped Kiss ».

2015-présent : Tournées de come-back et album studio éponymeEdit

TLC se produisant en direct en 2016

Le 19 janvier 2015, TLC a annoncé son projet de sortir son cinquième et dernier album avec le lancement d’une campagne Kickstarter. Ils ont demandé aux fans d’aider à financer le projet en faisant une promesse de don d’au moins 5 dollars pour atteindre leur objectif de 150 000 dollars. En moins de 48 heures, ils ont dépassé leur objectif et sont devenus le « projet pop le plus rapidement financé de l’histoire de Kickstarter ». Parmi les autres artistes qui ont fait des dons, citons New Kids on the Block (10 000 dollars), Katy Perry (5 000 dollars), Soulja Boy, Bette Midler et Justin Timberlake. La campagne Kickstarter a permis de récolter un total de 400 000 dollars. Dans une interview publiée après la fin de la campagne, Watkins et Thomas ont précisé qu’ils ne se sépareraient jamais après la sortie et la promotion de l’album et qu’ils continueraient à se produire ensemble en tant que TLC.

En mai 2015, TLC s’est lancé dans une tournée nord-américaine avec New Kids on the Block et Nelly intitulée The Main Event Tour. C’était leur première tournée en 15 ans depuis l’achèvement du Fanmail Tour en 2000. Par la suite, TLC s’est embarqué dans le TLC 2016-17 Tour et I Love the 90s : The Party Continues Tour. Pendant le développement de leur album, ils ont demandé au frère de Lisa Lopes, Ron Lopes, de les aider à rendre possible la présence de Left Eye sur l’album, car elle avait une abondance de matériel inédit. Cependant, ils ont finalement renoncé à utiliser l’un des enregistrements d’archives de Lopes car le matériel source disponible entrait en conflit avec le son qu’ils enregistraient pour l’album. Le 28 octobre 2016, TLC a sorti deux nouvelles chansons du nouvel album appelées « Joyride » et « Haters » au Japon. La première a atteint la première place du classement iTunes R&B au Japon. Pour la toute première fois, le 8 décembre 2016, TLC a interprété « Sleigh Ride » avec l’invitée surprise Missy Elliott ainsi que leur dernière chanson « Sunny » lors de Taraji’s White Hot Holidays, une émission spéciale vacances sur Fox animée par l’actrice Taraji P. Henson.

Leur cinquième et plus récent album studio, TLC, est sorti le 30 juin 2017. Le premier single de l’album, « Way Back » avec Snoop Dogg, a été publié le 14 avril sur tous les principaux points de vente de musique numérique et services de streaming, mais pas à la radio. Le single a été produit par D’Mile et publié via le nouveau label indépendant de TLC, 852 Musiq, qui est distribué par RED Distribution aux États-Unis. Le 9 mai 2017, TLC a fait ses débuts au Royaume-Uni au KOKO de Londres. En fin de compte, TLC a vendu 12 000 exemplaires à l’échelle nationale au cours de la première semaine.

En juillet 2019, TLC s’est lancé dans le « Whole Lotta Hits Tour » en co-tête d’affiche avec Nelly et soutenu par Flo Rida. Il a été annoncé en octobre 2020, que la chaîne de télévision A&E Network avait donné le feu vert à un tout nouveau documentaire spécial de deux heures intitulé Biography : TLC, qui relatera l’ascension fulgurante du groupe au sommet. Le documentaire sera produit par le réalisateur Roger Ross Williams, lauréat d’un Academy Award et d’un Emmy Award, et par le producteur Geoff Martz, lauréat d’un Emmy Award. Réalisé par Matt Kay, le spécial devrait être diffusé sur A&E au cours de l’année 2021. Aucune date n’a été confirmée pour l’instant.