Santé mentale

Auteur : Association canadienne pour la santé mentale, division de la Colombie-Britannique

La colère est un sentiment normal. Nous nous sentons tous en colère à l’occasion. Différentes personnes ressentent et montrent la colère de différentes façons.

La colère peut signifier :

  • Nous ne pouvons pas obtenir quelque chose que nous voulons.

  • Nous voyons quelque chose qui n’est pas juste.

  • Nous sommes contrariés par quelque chose.

  • Nous sommes blessés.

  • Nous avons peur.

  • Nous sommes fatigués.

  • Nous ressentons trop de stress.

Appellez la ligne de crise si vous avez besoin d’aide ou si vous voulez parler à quelqu’un. Appelez le 310-6789. Ne mettez pas 604, 778 ou 250 devant le numéro. Vous pouvez parler à quelqu’un immédiatement.

Top

Quand la colère est-elle bonne ?

La colère peut nous aider lorsque nous sommes menacés. Elle rend notre corps prêt à se battre. Elle nous aide à nous déplacer rapidement ou à nous battre avec force lorsque nous sommes en danger. La colère peut nous aider à faire un changement. La colère peut aussi nous aider à parler en notre nom.

Top

Quand la colère est-elle un problème ?

La colère est un sentiment normal. Tout le monde se sent parfois en colère. Mais se sentir en colère tout le temps peut causer des problèmes. Agir sous le coup de la colère peut aussi causer des problèmes. Nous pouvons nous blesser et blesser d’autres personnes.

Il y a des signes qui montrent que la colère peut être un problème.

Si vous remarquez ces signes, vous avez peut-être besoin d’aide.

  • Vous retenez souvent votre colère. Cela peut vous faire vous sentir mal dans votre peau et dans celle des autres. Vous pouvez aussi tomber malade si vous le faites souvent.

  • Vous vous disputez souvent avec d’autres personnes comme vos amis et les membres de votre famille. Tu peux crier et dire des choses blessantes.

  • Tu menaces souvent de blesser d’autres personnes ou d’endommager les choses des autres.

  • Tu commences des bagarres ou tu blesses d’autres personnes.

  • Tu as l’impression de ne pas pouvoir te contrôler quand tu es en colère.

  • Votre colère dure longtemps ou vous fait peur.

  • Vous avez des problèmes avec la loi.

Top

Comment puis-je gérer ma colère?

La colère est un sentiment que nous avons tous. Ce n’est jamais « mal » mais nous pouvons faire des choses que nous regrettons lorsque nous sommes en colère. Nous devons tous apprendre à gérer la colère. Ces compétences sont également appelées « gestion de la colère ». La gestion de la colère vous aide à trouver de nouvelles façons de gérer votre colère.

Vous pouvez apprendre beaucoup de compétences de gestion de la colère par vous-même. Voici trois compétences de gestion de la colère à pratiquer :

1. Apprenez à résoudre les problèmes.

Il est facile de se mettre en colère lorsque quelque chose ne fonctionne pas. Mais agir sous le coup de la colère ne fait généralement qu’empirer les choses. Garder la colère à l’intérieur n’est pas sain non plus. Résoudre les problèmes signifie que tu trouves des moyens utiles de faire face aux choses qui te mettent en colère. Voici une façon de résoudre les problèmes :

  • Décidez quel est le problème.

  • Décidez quel devrait être l’objectif final.

  • Décidez comment vous allez atteindre votre objectif.

  • Suivez votre plan.

  • Regardez en arrière pour voir si votre plan a fonctionné.

Il est parfois difficile de résoudre un problème lorsque vous êtes au milieu de celui-ci. Peut-être que le bus était en retard et que vous êtes en colère. Attendez d’être calme pour résoudre le problème. C’est le meilleur moment pour penser à un plan au cas où le problème se reproduirait.

Top

2. Apprenez à vous affirmer.

S’affirmer signifie que vous parlez directement de ce que vous pensez et de ce dont vous avez besoin. Mais vous pensez aussi au point de vue de l’autre personne. Vous êtes honnête avec les gens mais vous n’êtes pas méchant. Cela peut être très difficile à faire. Cela aide si vous pratiquez ce que vous allez dire avant de le dire.

Voici un exemple d’affirmation de soi. Imaginez que votre ami est toujours en retard. Pour être sûr de vous, vous pourriez dire :  » Je vois que tu es très occupé, mais cela me met en colère quand tu es en retard. J’ai l’impression que tu ne respectes pas mon temps. La prochaine fois, appelle-moi et dis-moi si tu es en retard. »

Top

3. Apprenez à penser sainement.

La pensée saine est une pensée équilibrée. Cela signifie comprendre ce qui s’est réellement passé et ne pas laisser vos sentiments vous dire ce qui s’est passé.

Prenez pour acquis que vous êtes contrarié parce que votre ami a annulé ses plans pour voir un film. Une pensée de colère pourrait être : « Mon ami a gâché mon après-midi ! ». Vous pourriez ne plus vouloir parler à votre ami après cela. Ces pensées pourraient vous faire sentir encore plus mal. Une pensée plus équilibrée serait : « Je suis déçu, mais je devrais découvrir ce qui s’est passé avant de me mettre en colère contre mon ami. »

Compétences à essayer à la maison

Vous pouvez pratiquer ces compétences par vous-même.

  • Utiliser des mots pour décrire comment quelque chose vous a fait sentir. Cela aide les autres personnes à comprendre ce que vous ressentez. Il n’est pas très utile de crier : « Pourquoi ne peux-tu pas arriver à l’heure ! ». Si vous dites : « Je suis en colère quand tu es en retard », vous dites à l’autre personne pourquoi vous êtes en colère. Le fait de mettre des mots sur vos sentiments vous montre également quel est le problème. Vous pouvez ensuite utiliser vos compétences en résolution de problèmes pour apporter des changements.

  • Apprenez des moyens de vous détendre comme la respiration profonde ou le yoga. Prenez le temps de faire des choses qui vous aident à vous sentir détendu. De bonnes choses à essayer sont d’écouter de la musique, de marcher ou d’écrire sur vos pensées.

  • Lorsque vous avez l’impression d’être très en colère, essayez de faire quelque chose de différent. Essayez de compter jusqu’à dix ou d’imaginer un endroit très paisible.

  • Essayez de faire de l’exercice tous les jours. L’exercice est un bon exutoire pour la colère.

  • Essayez de dormir suffisamment. Il est facile de se sentir contrarié lorsque vous êtes fatigué.

  • Mettez-vous à la place de l’autre personne. Cela peut vous aider à voir que quelqu’un n’essayait pas de vous mettre en colère exprès.

C’est une bonne idée de pratiquer ces compétences pendant quelques minutes chaque jour. N’oubliez pas de vous récompenser pour vos efforts !

Top

Quand trouver de l’aide

Parlez à votre médecin ou à votre infirmière communautaire si la colère cause beaucoup de problèmes dans votre vie. Les problèmes de dépression, de stress ou d’anxiété peuvent aussi rendre les gens plus facilement colériques. Il est bon de s’assurer que votre médecin ou votre infirmière est au courant des autres sentiments que vous pouvez éprouver.

Top

Comment trouver de l’aide

Parlez d’abord à votre médecin. Tous les médecins n’ont pas une formation spéciale pour les problèmes de colère, mais votre médecin peut vous aider à trouver quelqu’un qui a une formation spéciale.

Top

Qu’est-ce que je fais ensuite ?

Vous pouvez en apprendre davantage sur la colère grâce à ces ressources :

Modules de bien-être sur Here To Help
Visitez www.heretohelp.bc.ca pour les modules de bien-être. Les modules de bien-être sont des livrets courts qui traitent de différentes façons de construire une bonne santé. Vous pouvez en apprendre davantage sur la gestion de la colère, la résolution de problèmes et la pensée saine. Here To Help est le site Web des Partenaires de la Colombie-Britannique pour l’information sur la santé mentale et les toxicomanies.

Division de la Colombie-Britannique de l’Association canadienne pour la santé mentale
Visitez www.cmha.bc.ca pour obtenir des renseignements sur le programme Bounce Back. Bounce Back s’adresse aux personnes aux prises avec une mauvaise humeur, du stress ou de l’anxiété. Une partie du programme vous enseigne des compétences qui aident à maîtriser la colère. Vous apprenez ces compétences à partir d’un DVD ou vous pouvez parler à quelqu’un par téléphone. Ce programme est gratuit. Parlez à votre médecin si vous voulez vous inscrire à Bounce Back.

Une ligne de crise peut vous aider lorsque vous êtes très bouleversé. Mais ils peuvent vous aider pour beaucoup d’autres problèmes. Ils peuvent vous aider à trouver des services dans votre communauté. Ils peuvent vous aider si vous êtes en colère parce que quelqu’un vous fait du mal. Vous pouvez également appeler si vous avez simplement besoin de parler à quelqu’un. Appelez le 310-6789. Ne mettez pas 604, 778 ou 250 devant le numéro. Lorsque vous composez le 310-6789, vous pouvez parler à quelqu’un immédiatement.

A propos de l’auteur

L’Association canadienne pour la santé mentale fait la promotion de la santé mentale de tous et soutient la résilience et le rétablissement des personnes atteintes d’une maladie mentale par l’éducation du public, la recherche communautaire, la défense des droits et les services directs. Visitez www.cmha.bc.ca.