Questions de santé contemporaines

Le régime alimentaire humain doit être bien équilibré pour fournir les nutriments nécessaires au fonctionnement du corps et les minéraux et vitamines nécessaires au maintien de la structure et de la régulation nécessaires à la bonne santé et à la capacité de reproduction (figure).

Pour les humains, un régime équilibré comprend des fruits, des légumes, des céréales, des protéines et des produits laitiers. (crédit : USDA)

Il existe de nombreux organes qui travaillent ensemble pour digérer les aliments et absorber les nutriments. La bouche est le point d’ingestion et l’endroit où commence la décomposition mécanique et chimique des aliments. La salive contient une enzyme appelée amylase qui décompose les glucides. Le bol alimentaire traverse l’œsophage par des mouvements péristaltiques jusqu’à l’estomac. L’estomac est un milieu extrêmement acide. L’enzyme pepsine digère les protéines dans l’estomac. La digestion et l’absorption se poursuivent dans l’intestin grêle. Le gros intestin réabsorbe l’eau des aliments non digérés et stocke les déchets jusqu’à leur élimination.

Les glucides, les protéines et les graisses sont les principaux composants des aliments. Certains nutriments essentiels sont nécessaires au fonctionnement cellulaire mais ne peuvent être produits par le corps animal. Il s’agit notamment des vitamines, des minéraux, de certains acides gras et de certains acides aminés. Les aliments ingérés en quantité supérieure à ce qui est nécessaire sont stockés sous forme de glycogène dans le foie et les cellules musculaires ainsi que dans le tissu adipeux. Un stockage adipeux excessif peut entraîner l’obésité et de graves problèmes de santé.