Hé, M. Vert ! Les reçus doivent-ils être recyclés ?

Q : Les reçus de caisse en papier peuvent-ils être recyclés en toute sécurité ? Et s’ils sont ajoutés au compost ? J’ai lu que les reçus ont des niveaux élevés de bisphénol A (BPA), qui est un perturbateur endocrinien.

-Barbara à Seal Rock, Oregon

A : La réponse courte est non aux deux. La plupart des reçus sont du papier « thermique », imprimé par un procédé thermique plutôt qu’avec de l’encre à l’ancienne. Le papier nécessite une infusion assez importante de BPA pour que les chiffres apparaissent. Lorsqu’il est recyclé avec d’autres types de papier, il peut se retrouver dans des produits tels que les sacs à provisions, voire le papier toilette, ce qui vous donne un contact plus intime avec le produit chimique que vous ne le souhaitez. Des organisations telles que les National Institutes of Health, la Mayo Clinic et même l’American Chemical Society préviennent que le BPA peut être nocif, en particulier pour les enfants et les fœtus en développement.

Il vaut donc mieux prévenir que guérir : mettez simplement vos reçus dans la poubelle ordinaire, où le BPA sera plus isolé de l’environnement.

Mettre les reçus à la poubelle n’est pas le plus grave des péchés, puisqu’ils représentent une infime partie de tout le papier consommé, selon des sources industrielles. Mais il y a un meilleur choix : Refusez d’obtenir un ticket de caisse ou demandez au vendeur de vous l’envoyer par e-mail. En parlant des employés de bureau, ils sont peut-être plus exposés au BPA que le reste d’entre nous, car ils manipulent constamment du papier thermique. En renonçant au ticket de caisse, vous vous rendez service à vous-même, à la planète et à ce commis qui travaille dur.