Degrés de l’éruption routière en moto

Posé dans Blessures personnelles le 23 mai 2017

Lorsqu’une collision projette les conducteurs de la moto et sur l’asphalte ou une autre surface de la route, le matériau abrasif peut causer de graves dommages à la peau. Les motocyclistes peuvent réduire les risques d’éruption cutanée en portant un équipement de protection individuelle approprié, comme un casque qui couvre le visage, une veste de moto, un pantalon et des bottes appropriés. Malheureusement, il n’est pas toujours possible d’éviter les éruptions cutanées lors d’un mauvais accident.

Apprenez les degrés d’éruptions cutanées de la moto et les traitements appropriés à chaque stade :

  • L’éruption cutanée au premier degré est le type le plus mineur, mais elle peut tout de même causer une douleur importante à la partie blessée. Si vous souffrez d’une éruption routière de premier degré, votre peau sera rouge, semblable à l’apparence d’une brûlure de tapis ou d’un mauvais coup de soleil. L’abrasion n’aura pas brisé la peau, ou vous pourrez voir de petites éraflures. Les éruptions cutanées de premier degré sur les motos ne sont pas des blessures très graves et ne nécessitent probablement pas de traitement médical professionnel. Cependant, il est sage de consulter un médecin après tout type d’accident ou de blessure corporelle.
  • L’érythème de la route au second degré se produit lorsque l’abrasion brise la peau. Lorsqu’une collision avec des matériaux routiers brise la peau, des débris tels que de la terre, des pierres et des morceaux de verre peuvent se loger dans la plaie. Il est important de recevoir des soins médicaux pour évacuer ces débris et retirer les morceaux à l’aide d’une pince à épiler stérile. Dans ce type de blessure, les couches sous-jacentes de la peau restent intactes. Cependant, vous verrez ces couches à travers votre blessure. Il existe un risque de cicatrices, mais un traitement médical approprié peut être efficace pour réduire les chances de cicatrices permanentes. Il est possible de recevoir un traitement pour les éruptions cutanées de deuxième degré sur les motos en vente libre.
  • Les éruptions cutanées de troisième degré sont le type le plus grave et le plus douloureux d’éruptions cutanées sur les motos. Il se traduit par une abrasion complète des cinq couches de la peau. Vous pouvez voir de la graisse, des tissus, des muscles et/ou des os. Votre peau peut présenter des bords déchiquetés ou votre blessure peut laisser échapper du sang. Il se peut que des saletés ou d’autres matières se soient logées profondément dans vos tissus, ce qui nécessite des soins médicaux professionnels. Une infection est plus probable en cas d’éruption cutanée au troisième degré. Cette blessure nécessite des soins médicaux immédiats. Une victime blessée aura des cicatrices permanentes à la suite d’une éruption cutanée de troisième degré sur une moto.

Traitement des éruptions cutanées sur la route

Les éruptions cutanées sur la route peuvent ne pas être aussi graves que d’autres blessures potentielles liées à la moto, telles que des lésions cérébrales traumatiques ou des lésions de la moelle épinière, mais elles peuvent tout de même être très douloureuses et laisser des cicatrices permanentes. Même les accidents de moto « mineurs » peuvent provoquer des éruptions cutanées. Il est important d’obtenir des soins médicaux appropriés pour cette blessure, même au premier degré. Les victimes blessées ont besoin d’un rinçage et d’un nettoyage professionnels pour éliminer les débris incrustés profondément dans les abrasions. Sinon, une infection peut survenir.

L’urticaire nécessite également une pommade antibiotique pour empêcher les croûtes de durcir, de se fissurer et de laisser des cicatrices. Un médecin couvrira ensuite la blessure de façon lâche avec un bandage non adhésif, comme de la gaze. Changez fréquemment le pansement pour garder la plaie propre et éviter que le bandage ne colle douloureusement à la zone. Garder la plaie propre et bandée, avec une pommade antibiotique, peut aider à réduire les risques de cicatrices permanentes.

Après tout accident de moto, rendez-vous dans un endroit sûr et évaluez vos blessures. Consultez toujours un médecin immédiatement après un accident, quel que soit le degré de votre éruption cutanée. Les blessures non traitées peuvent entraîner une infection, une aggravation des cicatrices et un tatouage traumatique. Le tatouage traumatique est un type de cicatrice qui peut se produire à la suite d’abrasions graves de la peau. Le fait d’obtenir des soins médicaux immédiats et de suivre le plan de traitement prescrit peut également vous aider si vous devez déposer une plainte pour préjudice corporel. Une demande d’indemnisation pour préjudice corporel peut conduire au paiement de vos factures médicales, de votre douleur et de votre souffrance, ainsi que du traumatisme dû à une cicatrice permanente.